Festival Némo à la Maison Pop

13_12_07

Nicolas Maigret & Brendan Howell, The Pirate Cinema, 2013.

Le Festival Némo se poursuit en Ile-de-France et investira, ce dimanche, la Maison Populaire au travers d’une après-midi consacrée aux cultures de l’échange et pratiques de la surveillance qui se terminera par une série de performances audiovisuelles dont celle de Nicolas Maigret. Celui-ci conclura ainsi une année de résidence passée au sein du centre d’art de Montreuil en donnant “The Pirate Cinema”, déjà présentée en installation dans l’exposition “Le Tamis et le sable”, sous la forme d’une performance. Les enjeux de ce projet se dévoilant par étapes, en installation comme en performance, sont toutefois similaires. Car les spectateurs, dans les deux cas, sont placés en situation d’observer les échanges de fichiers en pair à pair. Les fragments de clips, séries et films qui s’affichent subrepticement témoignant des cent médias les plus échangés par les internautes au moment même de leur diffusion. Nicolas Maigret, qui a collaboré avec l’artiste programmeur Brendan Howell durant sa résidence, va jusqu’à afficher les adresses IP des émetteurs et récepteurs des séquences ainsi détournées. Les observateurs de ce video sampling – évoquant les pratiques d’autres artistes contemporains comme Christian Marclay et témoignant des échanges entre personnes que les Etats souhaiteraient réguler – se transforment alors en autant de possibles surveillants. Mais l’artiste reste volontairement ambivalent, bien qu’il ait récemment accepté l’invitation pour se rendre à l’événement célébrant les dix années d’existence du site d’échange de fichiers The Pirate Bay. Il révèle tout simplement, et c’est la machine qui assume l’édition des séquences dans l’ordre où elles se présentent. Mais ce qui se joue dans cette forme de cinéma augmenté – bien au-delà des points de montage qui rythment le flux, des accidents de compression que les amateurs de Data Moshing apprécieront – c’est une convergence, par delà les frontières, de nos regards croisés.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.