L’art du recyclage

Agnieszka Chojnacka “The Never Ending Project”, 2010.

Maurice Benayoun sait que les contenus qu’il dépose sur l’Internet sont susceptibles d’être recyclés et va même jusqu’à le souhaiter. Il a, comme tous les artistes ou presque, un site qui lui permet de communiquer. Mais il entretient aussi un Blog et a, pendant plus d’une année, archivé quasi quotidiennement des idées d’œuvres non encore réalisées. “The Dump”, qui signifie “décharge” en anglais, est accessible à tous. Certains commissaires d’exposition y font leur marché avant de solliciter l’artiste pour d’éventuelles réalisations ou diffusions. Ainsi toutes les œuvres de la récente exposition “The Dump – Recycling of thoughts” de Gdansk, en Pologne, ont été réalisées par des artistes internationnaux qui se sont saisis de la “décharge” de Maurice Benayoun dont le nom n’apparaît même pas sur l’affiche de l’événement. Et de l’idée originale “Black Hole” de Maurice Benayoun est née l’œuvre “The Never Ending Project” d’Agnieszka Chojnacka. Car la publication d’archives audio, vidéo ou textuelles induit l’acceptation de l’idée que d’autres, peut-être, s’en saisiront pour faire œuvre, à moins que l’acte de rendre public ne soit envisagé comme une pratique artistique à part entière.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.